Vous êtes le créateur de vos énergies

Savez-vous que votre vie, son déroulement et sa qualité, votre image, votre perception, votre comportement, vos aptitudes, votre avancement, vos intuitions, vos ambitions, vos capacités, vos qualités, vos choix, vos forces, vos faiblesses, vos manières, vos actions… sont calqués sur vos énergies, celles que vous cultivez et que vous dégagez ?

Vous savez ce que c’est qu’une énergie ? Une énergie c’est ce que l’on pense, ce que l’on fait, ce que l’on montre, ce qui émane de nous. Il y a les énergies basses et les énergies hautes, exemples d’énergies : 

Les énergies hautes, de lumière : L’amour, la joie, la confiance, la fidélité, la loyauté, la bienveillance, la tolérance, le pardon, l’équilibre, la stabilité, le partage, la force, la justesse, le courage, l’ouverture, la gentillesse, le respect, l’accueil, la compréhension, la vérité, la sérénité, le dévouement, l’aide, l’espoir, le raffinement, l’acceptation, l’élégance, l’éveil, l’intuition, la foi, la liberté, les choix du cœur et de l’âme, la réussite, la positivité, …

Les énergies basses, de l’ombre : La haine, la tristesse, la méfiance, l’infidélité, la trahison, l’indécision, les addictions, la lâcheté, la méchanceté, le sabotage, le sacrifice, la soumission, l’égo exagéré, la malveillance, l’avarice, la peur, le rejet, le mépris, le mensonge, la calomnie, les masques, la fuite, le désespoir, la colère, le despotisme, l’autoritarisme, le profit, le malheur, la lutte, l’enfermement, la laideur, les limitations, le contrôle, la froideur du mental, la connerie, la médiocrité, la négativité, …  

Pour ma part, je me situe plutôt dans des énergies hautes et quand il m’est arrivé de côtoyer des gens qui étaient plutôt dans des énergies basses, je me suis souvent trouvée très déçue, vidée et attristée. Donc je limite les contacts avec ceux qui sont trop négatifs pour conserver mon équilibre et un alignement sur mes valeurs.

J’ai vu que quand tu avances dans la lumière, tu déranges ceux qui sont terrés dans l’ombre et qui sont prêts à te bondir dessus. Si tu brilles et que tu es plus élaboré, tu deviens vite leur ennemi alors que tu ne leur as rien fait. Remarque bien que, si ta grandeur d’âme ou ton élévation provoquent de la haine, de la crainte, du mépris ou de la jalousie, ce n’est pas toi qui as un problème.

Comment on peut passer une vie comme ça, avec l’esprit mal tourné et dans des énergies pourries de pertes, d’échecs et de manque ?

Mais qu’est ce qui ne va pas chez ceux qui vivent dans de telles énergies ? Une névrose, un trouble psychiatrique, un trouble émotionnel, une faiblesse intellectuelle, une soumission à l’entourage, une emprise, des addictions, une allégeance à un panier de crabes ?

Quand on est descendu très bas dans ses énergies, on se trompe et on fait beaucoup d’erreurs, on en subi les conséquences, on tourne en rond dans les mêmes situations et on doute de tout. A ce stade on a perdu le contrôle de sa vie et il sera grand temps de travailler sur soi pour purifier ses énergies. Il faudra stopper tout ce qui tire vers le bas, rompre les relations toxiques et se détacher des vieilles casseroles du passé que l’on trimballe derrière soi alors même qu’elles ne nous appartiennent plus.  

Si vous êtes comme ça et que vous vous sentez toujours mal, c’est normal. Votre corps et votre âme vous supplient de modifier vos énergies et de vous élever car vous êtes un être spirituel même si vous n’en avez jamais pris conscience.

Si vous êtes cerné ou coincé par les gens négatifs et toxiques pour vous, dites-vous que vous n’êtes pas leur extension. Vous êtes un être à part entière, vous n’êtes pas qu’un parent, qu’un enfant de, qu’un conjoint ou qu’un pion dans un groupe, vous êtes vous ! Vous pouvez vous débarrasser de vos énergies basses quand vous le voulez et déblayer les obstacles pour vous relever et reprendre plus haut le chemin qui vous est destiné.

Dis-toi que de l’ombre à la lumière il n’y a qu’un pas, de la haine à l’amour il n’y a qu’un pas et ainsi de suite. Pas à pas tu peux y arriver !

A quoi on sert sur la Terre ?

On s’est tous au moins une fois demandé « mais à quoi je sers sur Terre ? »

A quoi on sert sur la Terre ?

Dans l’éventualité où vous auriez un doute sur votre raison d’exister, sachez que tout le monde a sa place dans l’univers…

On existe pour aimer, ou être aimé, accomplir une tâche, faire un travail, transmettre son savoir ou ses compétences, aider les autres, soutenir et réconforter les plus faibles, élever ses enfants, sauver des vies, changer les choses, découvrir, chercher, inventer, créer, écrire, divertir, faire le bien, faire le mal…

Vous voyez bien que vous servez ou que vous avez servi à faire une ou plusieurs choses dans votre vie !

Vous comprendrez aussi que sans les autres vous auriez fort peu de raison d’être car vous ne pouvez exister que pour et à travers les autres. Alors, il faut prendre garde à ne pas trop tourner votre attention sur vous même et vous rendre malade de ne pas avoir la vie dont vous rêviez ou vous plaindre constamment de votre condition car, vous pourriez ne pas trouver le sens de votre vie et vous pourriez même passer à côté des bonnes choses qui vous étaient réservées…

Mettre un terme aux hostilités

Mes clients et ceux qui participent à mes formations, me demandent toujours comment pouvoir mieux gérer les relations insatisfaisantes auxquelles ils sont confrontés.

Mettre un terme aux hostilités

Les histoires sont toujours les mêmes, principalement c’est, «Je ne m’entends pas avec un collègue avec lequel je suis en poste…», «Je ne supporte pas ma belle famille…», «Je n’aime plus mon conjoint et nous n’avons plus le moindre respect l’un pour l’autre…», «Mes voisins me rendent la vie impossible…». Beaucoup de gens prennent cela philosophiquement, mais d’autres le vivent très mal au point qu’une mauvaise relation peut devenir leur principale source d’ennuis !

Donc là pour répondre il y a deux solutions. La première qui est, on fait «avec» ou «on compose» mais cela ne durera qu’un temps, car ce qui est négatif le restera et tout ce qui est négatif est mauvais pour l’être humain.

La deuxième solution, qui est selon moi franchement la meilleure pour conserver une bonne santé mentale, est naturellement de mettre un terme aux oppositions qui vous perturbent et vous affaiblissent.

Si votre collègue de boulot prend des airs paternalistes avec vous et qu’il se met à vous reprocher vos petits retards ou qu’il critique vos dépenses excessives… Mon conseil, parlez en à votre patron et demandez à changer de poste !

Si votre belle mère vous prend pour un nul et qu’en plus elle en a marre de vous voir tous les dimanches à sa table car elle trouve aussi que vous mangez comme un cochon… Mon conseil, refusez poliment ses invitations, après tout vous avez mieux à faire chez vous !

Si votre femme ne vous tolère que pour le confort que vous lui apportez ou que votre mari en aime une autre… Mon conseil, quittez votre conjoint cela vous rendra disponible pour une nouvelle relation plus saine et harmonieuse !

Si vos voisins se disputent tous les soirs et qu’en plus ils ne cuisinent que des trucs qui puent… Mon conseil, cherchez un logement ailleurs !

C’est simple, si vous ne supportez plus quelqu’un ou une situation, il vous faut l’éviter, c’est tout !  Bien sûr cela nécessitera une action de votre part, mais agir c’est le seul moyen d’arrêter de subir passivement.